ACCÈS AU SITE DE L'UMR

Soundspaces


Espaces, expériences et politiques du sonore



Claire GUIU (dir.), Guillaume FABUREL (dir.), Marie-Madeleine MERVANT-ROUX (dir.), Henry TORGUE (dir.), Philippe WOLOSZYN (dir.) - 2015

SOUNDSPACE fait écho et contrepoint à «soundscape», notion créée et théorisée par Murray Schafer et l’écologie sonore dans les années 1970. Pas d’ambition paysagère ici, mais le projet de construire de nouveaux espaces de savoir et d’action. Penser les liens entre «espace» et «son» invite à réexaminer les catégorisations de ces notions, la diversité de leurs agencements.

Ainsi, géographes, ethnologues, sociologues, historiens et analystes de l’art et des arts du spectacle, urbanistes et paysagistes, architectes, politistes, ingénieurs du son et acousticiens, mais aussi artistes et acteurs culturels apportent différents outils, écoutes, manières de faire, modèles et interrogations. Dans quelle mesure l’écriture sonore se déploie-t-elle en espace? L’attention à l’écoute permet-elle de considérer la spatialité autrement? Une série d’études explore ces questions dans différents champs artistiques. Comment les dispositifs techniques engendrent-ils de nouveaux imaginaires spatiaux? Et quelle place donner aux archives audio dans la structuration de la recherche et des connaissances?

Il s’agit ensuite de l’expérience aurale des lieux, des identités sonores et de leur genèse, de la façon dont les sensibilités sont encadrées par des codes,normes et règles de comportements. L’expérience sonore est explorée dans ses diverses polyphonies et dans une perspective polysensorielle – dans les rues, le métro, l’hôpital. Quels sont les outils du chercheur? Comment créer de nouvelles expérimentations sensibles? Il est établi un hiatus croissant entre, d’une part, la place occupée par les ressentis et vécus, mais aussi les souhaits de participation habitante dans les réalités socio-spatiales de l’environnement, et, de l’autre, la pensée encore largement normative de politiques malgré tout de plus en plus territorialisées. Comment interroger les cadres cognitifs, référentiels et outils de l’action? Et pour cela, comment repenser les codifications scientifiques et les figures de l’expertise savante, qu’elles soient d’essence modélisatrice, phénoménologique ou participative?

À la croisée entre sciences physiques et de l’ingénieur, sciences humaines et sociales, sciences politiques et approches esthétiques, Soundspaces donne un aperçu des changements, des dépassements, des enjeux et des zones de blocages dans les réflexions et études sur le sonore. Pointant certaines surdités théoriques ou verrous cognitifs, l’ouvrage engage une réflexion intégrée sur le sonore que tant d’acteurs appellent aujourd’hui de leurs vœux.

http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=3696


Claire GUIU Maître de conférences en géographie, Université de Nantes, ESO UMR 6590 CNRS
Guillaume FABUREL Professeur, Université Lumière Lyon 2 , UMR Triangle CNRS
Marie-Madeleine MERVANT-ROUX Directrice de recherche au CNRS (études théâtrales), THALIM UMR 7172 CNRS
Henry TORGUE Ingénieur de recherc he CNRS, sociologue, urbaniste, compositeur, Ambiances architecturales et urbaines UMR 1563 CNRS
Philippe WOLOSZYN Chargé de recherche CNRS, ESO UMR 6590 CNRS

Presses Universitaires de Rennes (PUR)
Géographie sociale
ISBN : 978-2-7535-3460-5
414 p.

Soundspaces (2015)

Claire GUIU, Guillaume FABUREL, Marie-Madeleine MERVANT-ROUX, Henry TORGUE, Philippe WOLOSZYN

Les jeunes dans la ville (2009)

Monique Bigoteau, Isabelle Garat, Gilles Moreau

Espaces en transactions (2008)

Raymonde Séchet, Isabelle Garat, Djemila Zeneidi

Ville fermée, ville surveillée (2005)

Gérald Billard, Jacques Chevalier, François Madoré

Ségrégation sociale et habitat (2004)

François MADORÉ