ACCÈS AU SITE DE L'UMR

La mondialisation des échanges agricoles

Quels impacts sur la sécurité alimentaire au Gabon et au Cameroun ?


Thèse de Pacôme TSAMOYE (ESO Nantes) soutenue en 2013 à Université de Nantes 22/11/2013
Direction :


Résumé : Depuis la ratification des accords de Marrakech en 1995 et la création de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), le secteur agricole ne fonctionne plus en marge des échanges agricoles mondiaux. Mais alors qu’officiellement les différentes aides sont encadrées et les barrières commerciales démantelées, la réalité demeure différente. De même, les transactions mondiales restent résiduelles du fait de la forte propension à l’autoconsommation dans les principaux producteurs qui ne sont guère nombreux. Dans ce contexte, on a assisté à l’indexation de la mondialisation comme principale justification des difficultés alimentaires dans les pays en développement dépendant du marché mondial pour l’alimentation de leurs populations. Cette dynamique s’est confortée avec les émeutes de la faim de 2008. Au Cameroun notamment, ce processus de mise en réseau des biens d’origine agricole est présenté comme un facteur de fragilisation de l’appareil productif local.
Cette étude s’est donc proposée d’analyser les rapports existant entre la mondialisation, appréhendée d’un point de vue spatial et géopolitique, et la sécurité alimentaire, privilégiant la disponibilité quantitative, aussi bien au Gabon qu’au Cameroun entre 1995 et 2011. Au terme de ce travail de recherche élaboré selon la démarche systémique, et axée sur les filières avicole et rizicole, une double tendance s’est relevée. La mondialisation des échanges agricoles constitue certes une entrave à la durabilité de la sécurité alimentaire dans les deux pays. Néanmoins, en raison des difficultés conjoncturelles et structurelles du secteur agricole local, et face à l’augmentation de la demande interne, elle se présente tout autant comme un facteur de rééquilibrage des deux facteurs.

Mots clés : Mondialisation ; agriculture ; sécurité alimentaire ; filière rizicole ; filière avicole ; Gabon ; Cameroun.



Téléchargement