ACCÈS AU SITE DE L'UMR

Planification et développement régional en Côte d’Ivoire

Le Nord ivoirien, une région marginalisée


Thèse de Mamoutou TOURE (ESO Nantes) soutenue en 2004 à Université de Nantes
Direction :
  • Jean-Pierre PEYON, Université de Nantes



Résumé : Inséré dans une économie nationale à base exportatrice davantage centrée sur l'arboriculture forestière méridionale, le Nord ivoirien n'a pu développer ses potentialités. Les politiques correctives exécutées depuis l'indépendance ont permis de combler en partie ce retard. Le Nord est désormais bien arrimé à l'économie ivoirienne et les gens du Nord ont renforcé leur implantation dans divers secteurs économiques en zone de forêt. Si le développement contemporain des savanes septentrionales est marqué par cette réussite relative, depuis la fin des années 70, l'Etat interventionniste est confronté à une récession accusée, limitant fortement ses capacités de redistribution et d'aménagement du territoire. L'agriculture est touchée par la baisse structurelle des prix internationaux et les régulations étatiques implosent sous la poussée des exigences du Fonds Monétaire International (FMI) et des entrepreneurs privés. Le coup d'Etat du 24 décembre 1999 suivi de la rébellion de septembre 2002 sont sans doute révélateurs de ce modèle en crise. Le débat politique actuel n'est pas sans risque pour les évolutions ultérieures. Si les controverses participent d'un débat démocratique sur la recherche d'un nouveau projet national, elles soulignent aussi les dangers des dérives politiciennes, affaiblissant fortement la cohésion nationale en portant peut-être un coup d'arrêt au développement du Nord ivoirien.

 

Abstract : Including in a national economy exporting in base and more concentrated on southern forestery arboriculture, North of Ivory Coast could not developed his potentiality. Correctives policies applied since the independance have allowed to make up lost time in part. Nowadays, the North is well secure from Ivory Cost economy and People of the North have renforced their implantation in various economics sectors in forest areas. If the contemporany development of northerns savannahs is marked by the relative sucess, since the end of 1970 years, the interventionist state is confrontated to an accused recession which seriously limit his capacities of national and regional development, and redistribution. Agriculture is touched by the structural fall of international Price and the state regulations implode because of the IFM (International Monetary Fund) requirements, and privates businessmen. December 24th, 1999 Coup and September 2002 rebellion are probably revealing the crisis model. The actual politic debate is without any risk for the laters evolutions. If the controversies participate in a democratic debate about how to find a new national project, they underline too the danger of political excess which stronghly weaken the national cohesion by probably making a stop to the development of the North of Ivory Coast.