ACCÈS AU SITE DE L'UMR

Les acteurs de la chaînes des déchets

Des savoirs et pratiques en transition


Thèse de Zoé WAMBERGUE (ESO Nantes)
Direction :
Financement :
  • CIFRE - ANRT / Nantes Métropole

Composition du jury :


    Résumé : Face cachée de la société moderne, aujourd’hui incarnation de la dérive de notre société de consommation pour certains et levier de la transition écologique pour d’autres ; le sujet des déchets interroge. Il apparaît aujourd’hui au croisement de nombreuses préoccupations sociales et au cœur de plusieurs dynamiques sociales contemporaines. Il constitue en effet un axe majeur des politiques publiques territoriales de transition écologique et apparaît donc comme une question vive pour les professionnels de la ville. Dans le même temps, il constitue également un point focal important des initiatives des habitants, des associations et des entreprises engagées dans des démarches de transition. Territoires, entreprises, collectifs, familles… différents acteurs se réclament aujourd’hui du « zéro déchet » et œuvrent individuellement et collectivement pour cette cause. C’est le cas de Nantes Métropole qui s’est engagée, en tant que collectivité, sur cette question et qui accueille, sur son territoire, un vivier d’acteurs particulièrement moteurs dans ce domaine. Pourtant, les résultats à l’échelle de la métropole et au-delà des contrastes territoriaux et sociaux ne sont pas encore à la hauteur des ambitions : la transition des pratiques ne s’est en effet pas encore propagée uniformément à l’échelle du territoire. Comment alors généraliser, diffuser à plus grande échelle et intégrer l’ensemble des acteurs de la chaîne des déchets dans une réflexion sur leurs pratiques et leurs savoirs de la gestion de leurs déchets ? Le projet de cette thèse est d’étudier les verrous, freins, les leviers et ressources pour favoriser cette transition des pratiques habitantes, professionnelles et institutionnelles. Ce projet propose d’analyser finement les différentes dynamiques sociales en jeu autour de la question des déchets à l’échelle du territoire, les potentialités des différents groupes d’acteurs et les synergies à l’œuvre et susceptibles d’être favorisées dans la construction des politiques. Ceci dans l’objectif de proposer des préconisations pour réduire la production des déchets et favoriser une gestion plus écologique à l’échelle de la métropole nantaise.

    Mots-clés : Déchets ; Dynamiques sociales ; Ecologisation des pratiques ; Economie circulaire ; Co-construction des politiques